Ilias Sebaoui : “Ça a toujours été un rêve de représenter mon pays”

Véritable nouveau chouchou du club de Beerschot en championnat belge, Ilias Sebaoui (20 ans) vit sa première saison en pro avec le club d’Anvers. Le Belgo-Marocain s’est confié à la rédaction de DM Sport dans un entretien exclusif. Alors que Beerschot est actuellement dernier du championnat, le milieu semble être l’éclair de la grisaille chez les mauves et blancs.

Natif d’Anvers, Ilias Sebaoui porte haut le quartier de Kiel à Beerschot, club situé à quelques centaines de mètres de ce quartier dit « défavorisé ». Ilias Sebaoui est le fils de Fariss, ancien joueur de football à Kontich FC en première division provinciale. C’est lorsque Ilias est âgé de huit ans que Fariss inscrit son fils dans l’académie du Beerschot. Parvenant à avoir le brassard de capitaine dans les catégories inférieures du club, Ilias Sebaoui apparaît dès l’âge de dix-neuf ans pour la première fois sur le banc de l’équipe première du Beerschot.

Le 27 octobre 2021, le coach de l’équipe première Javier Torrente décide de faire entrer Ilias Sebaoui face à Francs Borains en Coupe de Belgique. Il s’agit alors du premier match professionnel d’Ilias Sebaoui avec le Beerschot. En début d’année 2022, sa présence en équipe première prend une énorme tournure, devenant ainsi un élément important de l’équipe avec comme but d’éviter la relégation en D2 belge. Le 29 janvier, à l’occasion de sa première titularisation et de sa quatrième apparition en pro, il marque son premier but face à Zulte Waregem (match nul, 3-3). Le joueur revient sur ce but en déclarant : “C’est un rêve de gosse que j’ai pu réaliser. Après tout ce travail acharné, j’ai pu être récompensé.” Grâce à la confiance donnée par son entraîneur et de ses supporters, il parvient à marquer son deuxième et troisième but en Pro League. Il délivre également ses premières passes décisives.

Retrouvez ci-dessous la réaction de Fariss Sebaoui (père d’Ilias) après le deuxième but en club de son fils face au KV Courtrai, le 13 février 2022 :

Portant le numéro 40, le joueur semble à l’aise techniquement avec un jeu porté vers l’avant. Voilà comment Ilias arrive à taper dans l’œil en Pro League. C’est ainsi que le joueur se décrit : “Je trouve que je suis un milieu offensif assez complet avec une bonne vision de jeu. Je sais très bien lire le jeu et je n’ai pas peur provoquer en un contre un à l’aide mes qualités techniques“. Il vient d’enchaîner ce week-end son dixième match professionnel pour un bilan de trois buts. Le joueur montre du caractère dans une équipe qui manque cruellement de créativité. Il est très lucide concernant ses objectifs, il explique : “Je veux essayer d’être beaucoup plus dans les viseurs et de grandir en tant que joueur dans tous les domaines, que ce soit footballistiquement, mentalement et physiquement. Avec cela, j’espère atteindre le top”.

Ayant un contrat au Beerschot jusqu’au 30 juin 2025, le milieu marche sur les traces d’un certain Tarik Tissoudali qui a fait les beaux jours à Beerschot avant de prendre son départ vers La Gantoise. Ilias Sebaoui dit prendre exemple sur le Néerlando-Marocain. Il cite : “Depuis petit, j’ai toujours été fan de Cristiano Ronaldo. Mais désormais, je prends beaucoup exemple sur Tarik Tissoudali parce qu’on joue dans le même championnat. Je me vois beaucoup en lui et je le connais personnellement”.

Récemment, le joueur a attiré l’œil de la fédération belge. En contrepartie, le joueur se montre très enthousiaste à l’idée de porter le maillot du Mountakhab : “Bien sûr je serai toujours ouvert à une convocation avec la sélection marocaine. Ça a toujours été un rêve de représenter mon pays pour tous les fans et supporters.” Il se montre aussi très évasif concernant des contacts : “Concernant les rapprochements, pour l’instant, je préfère ne rien dire.”