Le jeune latéral gauche marocain Amine Khammas (23 ans) est parti s’exiler à Chypre pour revenir plus fort. Ayant rejoint l’Apollon Limassol en provenance de Waasland-Beveren, le joueur formé à Genk est actuellement l’un des meilleurs latéraux du championnat chypriote où son club est actuellement classé premier et joue une bataille incroyable pour le titre avec l’APOEL Nicosie d’un certain Issam Chebake. Le joueur, appelé en équipe première sous l’ère Hervé Renard, s’est confié à la rédaction DM Sport.

Comme rappelé dans la prémisse, Amine Khammas a été transféré cet été à l’Apollon Limassol, club chypriote. Il espère cette saison gagner le titre après avoir disputé les barrages de l’Europa League. L’originaire de Casablanca revient sur son adaptation : “Pour le moment tout se passe bien, on joue le titre et il nous reste deux matchs à aller gagner pour le titre. L’adaptation a été très facile, nous étions beaucoup de nouveaux donc on s’est entraidé. La seule réelle difficulté c’est la température, quand je suis arrivé il faisait 40°C et je n’avais pas l’habitude de jouer dans ces conditions-là mais après une bonne préparation c’est aller tout seul après”.

Amine Khammas joue le titre cette saison avec l’Apollon Limassol.

“J’ai un beau cadre de vie ici mais j’aimerais bien partir pour revenir en sélection”

Auteur de 1 but et 6 passes décisives, le joueur se plaît à Limassol, cependant il sait qu’il doit partir dans un championnat plus huppé afin de pouvoir retrouver les couleurs de l’équipe nationale, il s’est exprimé sur la saison prochaine : “J’ai un beau cadre de vie ici mais j’aimerais bien partir pour revenir en sélection surtout que je pense qu’en tant que latéral gauche j’ai une chance à jouer. Il y a des contacts avec des clubs mais je ne me concentre pas trop sur ça, j’attends la fin de saison et je sais que si on gagne le titre chypriote cela va m’ouvrir des portes”. Un des club intéressé, annoncé en exclusivité par DM Sport, est le PAOK Salonique en Grèce, club où évolue un autre Marocain en la personne de Omar El Kaddouri.

Amine Khammas célébrant un but avec l’Apollon cette saison.

“Les dirigeants de Genk m’ont proposé un contrat de 5 ans mais j’ai refusé parce que j’avais réellement besoin de jouer.”

Avant d’arriver à Chypre, Amine était l’un des talents du championnat belge. En effet, formé à Genk, le joueur a rapidement joué en équipe première mais n’a cependant pas réussi à confirmer en Belgique, il nous dit : “Je n’ai pas été assez patient, tout est allé si vite, j’ai joué puis j’ai été sur le banc avec Genk mais moi je voulais jouer parce que je voulais aller à la Coupe du Monde. J’ai décidé à l’époque de partir en prêt à Den Bosch aux Pays-Bas, une expérience qui s’est bien passé. A mon retour de prêt, les dirigeants de Genk m’ont proposé un contrat de 5 ans mais j’ai refusé parce que j’avais réellement besoin de jouer. Par la suite, j’ai signé à Waasland que j’estime être un mauvais choix parce que le style de jeu de l’équipe ne me correspondait pas, on jouait la relégation et c’était trop défensif pour moi. Je suis un joueur qui aime attaquer.”

Amine Khammas évoluant la saison passé en D1 belge avec Waasland-Beveren

“Les gens ne savent pas, mais après ma convocation j’ai reçu un appel de la part de Roberto Martinez pour me demander si j’étais intéressé.”

Concernant la sélection, Amine Khammas faisait partie d’une des surprises qu’Hervé Renard avait faites à l’époque, il nous raconte : “Je ne sais pas comment ça s’est réellement passé, j’ai reçu un jour un coup de fil de la part du sélectionneur me disant qu’il allait regarder mon match à l’époque contre le Standard, puis il m’a rappelé pour me féliciter de mon match. Un jour, j’étais dehors avec des amis, mon père m’appelle en pleurs pour m’annoncer que je suis sélectionner, moi au début je pensais que c’était les U23 donc je me suis dis que c’était normal mais lui m’a confirmé que c’était pour les A, j’étais sous le choc et extrêmement heureux.” À la suite la suite de cette convocation, la fédération Belge a fait le forcing pour récupérer le joueur, il dit : “Les gens ne savent pas, mais après ma convocation j’ai reçu un appel de la part de Roberto Martinez (entraîneur de la Belgique) pour me demander si j’étais intéressé mais je n’ai pas donné suite.”Par la suite, Amine a été appelé par les U23 de Patrice Beaumelle mais son club l’a bloqué pour qu’il ne puisse participer aux rassemblements des Lionceaux et depuis plus rien, une situation qu’il a du mal à comprendre : “Je n’ai eu aucun contact depuis. À l’époque avec Nasser Larguet et Mark Wotte j’avais beaucoup de nouvelle de l’équipe nationale mais aujourd’hui j’en ai plus du tout. Pour être honnête, je ne sais pas s’ils me suivent.”

Catégories: